Pire que TikTok, ces VPN populaires peuvent lire vos données privées

Plus d'informations
il y a 10 mois 3 semaines - il y a 10 mois 3 semaines #1 par Modérateur
Très populaires, les VPN vous permettent de protéger votre anonymat sur Internet. Aujourd’hui, des experts alertent sur le fait que les données personnelles cachées sont accessibles par les VPN eux-mêmes, ce qui pose de sérieuses questions sur l’utilisation de ces données privées.
Alors que TikTok pourrait être lourdement sanctionné pour des soupçons de problèmes de sécurité, des millions de personnes téléchargent des applications VPN chinoises qui présentent des risques importants pour leur vie privée.

Des VPN peu scrupuleux
Certains VPN seraient même en mesure d’accéder aux contenus chiffrés vous concernant, comme votre adresse email ou encore vos informations bancaires. Un accès permis par les accès obtenus sur les appareils des utilisateurs qui accordent parfois une trop grande confiance à ces outils.Selon une enquête menée par le Washington Post, certains VPN très populaires ont induit les consommateurs en erreur sur leurs pratiques tout en dissimulant leur origine, leur propriété et leur emplacement. Cela concernant également des VPN basés en Chine ou contrôlés par des ressortissants chinois.
Selon Dennis Batchelder, qui travaille pour AppEsteem, spécialiste dans la sécurité des applications pour les sociétés d’antivirus : « Vous avez un groupe de paresseux qui se font appeler VPN et qui gagnent de l’argent grâce à vos données, tout comme Google. J’aurais des réserves sur les VPN basés dans n’importe quel pays qui peuvent dire à votre entreprise qu’ils veulent récupérer vos données. »

Les VPN d’origine chinoise sont particulièrement pointés du doigt dans la mesure où le gouvernement de Pékin peut forcer les entreprises technologiques chinoises à fournir des informations aux autorités gouvernementales. C’est d’ailleurs une des critiques qu’adresse le Congrès américain à TikTok .

Une visibilité importante sur les magasins d’applications
Des géants de la Tech américains comme Google et Apple participent indirectement à la popularité de certaines applications VPN. En effet, ils leur vendent des espaces publicitaires sur l’App Store et le Play Store, tout en prenant au passage une commission pour chaque vente réalisée sur leurs plateformes.
Pour illustrer son enquête, le Washington Post prend l’exemple de l’application “Turbo VPN” qui fait partie des premiers résultats sur le Google Play Store , avec plus de 100 millions de téléchargements. L’entreprise à l’origine de cet outil, Innovative Connecting, a son siège social à Singapour et est enregistrée aux îles Caïmans. Au cours des dernières années, plusieurs ressortissants chinois ont été directeurs de la société. « Comme de nombreuses autres applications, il n’y a aucun moyen de prouver qui ou où sont les vrais propriétaires », précise le journal.

01net 28/03/2023
Pour accéder à l'article original cliquez sur ce lien
Dernière édition: il y a 10 mois 3 semaines par Modérateur.
Modérateurs: Modérateur
Propulsé par Kunena

icon youtube

icon twitte

icon facebook

We use cookies
Ce site utilise des cookies. Certains sont essentiels au fonctionnement et d’autres peuvent être placés par des services externes (captchas) intégrés. Vous pouvez décider d'autoriser ou non les cookies. Si vous les rejetez certaines fonctionnalités seront désactivées comme par exemple les vidéos YouTube et des problèmes d'authentification pourront alors survenir.