Désespéré, Microsoft force Outlook et Teams à ouvrir les liens dans Edge

Plus d'informations
il y a 9 mois 3 semaines - il y a 9 mois 3 semaines #1 par Modérateur
Microsoft ne semble reculer devant rien pour forcer les utilisateurs à adopter son navigateur Edge. La dernière initiative de la firme de Redmond consiste à forcer les liens sur Outlook et Teams à s’ouvrir par défaut avec Microsoft Edge.

Edge est peut-être un excellent navigateur, mais la tendance de Microsoft à vouloir l’imposer par tous les moyens a de quoi déranger. En effet, les administrateurs informatiques vont devoir se faire à l’idée que Microsoft obligera maintenant Outlook et Teams à ignorer le navigateur web par défaut pour ouvrir les liens dans Microsoft Edge à la place.=1.2emLes liens Outlook et Teams s’ouvriront dans Microsoft Edge Ce changement, annoncé en février et toujours en cours de déploiement, a été mis en avant par des utilisateurs de Reddit . Ces derniers ont publié un message du centre d’administration de Microsoft 365 qui explique comment l’entreprise compte déployer ce changement :

« Les liens Web des comptes Azure Active Directory (AAD) et des comptes Microsoft (MSA) dans l’application Outlook pour Windows s’ouvriront dans Microsoft Edge dans une vue unique montrant le lien ouvert côte à côte avec l’e-mail d’où il provient. »Les paramètres de navigateur par défaut de Windows ne sont donc pas concernés par ce changement, mais c’est une autre histoire pour Microsoft 365. Le géant américain ne compte pas en rester qu’à Outlook. En effet, elle précise qu’« une expérience similaire arrivera bientôt dans Teams », avec des liens web qui s’ouvriront dans Microsoft Edge, à côté du chat de l’application Teams.
Des changements qui sont déployés progressivement auprès des utilisateurs de Microsoft 365 et pour lesquels les administrateurs informatiques reçoivent un préavis de 30 jours avant son déploiement sur Outlook.

Microsoft met évidemment en avant la praticité de ce changement qui vise à « améliorer votre expérience entre e-mail et navigation, vous permettant de les voir en même temps, au même endroit. Plus besoin de basculer entre les applications. ». Pour l’entreprise, c’est également un moyen de « réduire le changement de tâche et améliorer le flux de travail et la concentration ».

Microsoft veut imposer son navigateur Edge
 Pas plus tard qu’hier, nous vous parlions de Microsoft qui vient de casser une fonctionnalité clé de Chrome pour promouvoir son navigateur Edge. Une pratique discutable qui inquiète certaines entreprises comme Mozilla et qui rappelle des pratiques anticoncurrentielles pour lesquelles Microsoft a déjà été épinglée par le passé.
En effet, c’est loin d’être la première fois que Microsoft tente d’imposer son navigateur. En 2018, l’entreprise voulait forcer l’ouverture dans Edge des liens partagés sur l’application Mail de Windows 10. Un moyen très agressif de gagner des parts de marché qui ne réussit que partiellement à l’entreprise face à une concurrence plus forte que jamais.
On se souvient par ailleurs de Microsoft affichant des alertes dans Edge pour vous dissuader de télécharger Chrome , ou encore des publicités pour Edge directement sur la page de téléchargement du navigateur web de Google. La publicité en question mettait en avant que « Microsoft Edge fonctionne avec la même technologie que Chrome, la confiance de Microsoft en plus ».Autant d’arguments et de méthodes plus ou moins douteuses qui semblent ne pas convaincre les utilisateurs de changer de navigateur web. De quoi rendre Microsoft fébrile.

Source : Neowin

01Net  - 4/05/2023
Article original : cliquer sur ce lien
 
Dernière édition: il y a 9 mois 3 semaines par Modérateur.
Modérateurs: Modérateur
Propulsé par Kunena

icon youtube

icon twitte

icon facebook

We use cookies
Ce site utilise des cookies. Certains sont essentiels au fonctionnement et d’autres peuvent être placés par des services externes (captchas) intégrés. Vous pouvez décider d'autoriser ou non les cookies. Si vous les rejetez certaines fonctionnalités seront désactivées comme par exemple les vidéos YouTube et des problèmes d'authentification pourront alors survenir.